Association loi 1901 - La Maison du Soulagement et de la Douleur

Soulager la douleur à l’hôpital

Les champs magnétiques pulsés, sont évalués et pratiqués contre la douleur depuis plus de vingt ans dans de nombreux grands hôpitaux en Europe.

Centre hospitalier de Soisson : La consultation antidouleur a ouvert ses portes

UNE journée consacrée à la douleur était proposée toute la journée de lundi en France et dans le monde. Pour cette 5e version, le thème proposé au grand public était les douleurs postopératoires chirurgicales. Bien que des progrès en la matière soient notables, il reste encore beaucoup à faire. Aujourd’hui encore, certains services de chirurgie sont encore réticents à utiliser de la morphine. Sur dix patients en attente d’une intervention chirurgicale, seulement deux d’entre eux reçoivent une information sur la douleur. Répondre aux interrogations Nombreuses sont les personnes qui, ayant subi une intervention chirurgicale gardent le souvenir de la douleur ressentie dès la salle de réveil… Le but de la journée était aussi bien de faire prendre conscience de cette réalité aux professionnels de santé ainsi qu’aux patients qui ne doivent pas hésiter à amener la question de l’évaluation de la douleur et de sa prise en charge lors de l’entretien avec leur chirurgien et leur anesthésiste. De nombreux traitements existent. Le centre anti douleur de Soissons s’était mobilisé pour accueillir le public afin de répondre à son interrogation et de faire visiter les locaux du centre. Dotée d’une équipe pluridisciplinaire riche et motivée, la consultation antidouleur de Soissons est classée parmi les meilleures en France. Les techniques utilisées pour soulager les douleurs sont diverses : médicaments, relaxation, sophrologie, acuponcture, psychomotricité aquatique, Champs magnétiques
Traiter les douleurs
Parmi les techniques non invasives et uniques à Soissons : l’hélio-magnétothérapie, par champs magnétiques pulsés. Cette technique, qui a été l’objet d’une longue étude d’évaluations et expérimentations au centre hospitalier de Soissons a fait ses preuves, notamment dans le traitement des douleurs arthrosiques résistantes à toutes les autres thérapeutiques, en apportant aux patients des résultats antidouleur durables soit 83 % de réussite avec réduction moyenne de la douleur de 62 %.
L’appareil dont dispose le centre de Soissons est un prototype conçu par Pierre Le Chapelier, ingénieur de recherche. Pierre Le Chapelier a par ailleurs d’autres projets inventifs en vue. Un des souhaits de ce chercheur, qui utilise son savoir pour le bien être des malades serait la création d’appareils d’hélio-magnétothérapie utilisables au domicile des patients.

Extrait publié sur le site www.lunion.presse.fr le jeudi 21 octobre 2010.

bloc-temoignages     bloc-essai-gratuit     bloc-presse